Pourquoi et comment se fixer des objectifs en photographie & stylisme culinaire

1 . 10 . 2020 | Photographie & stylisme culinaire, Photographie culinaire, Stylisme culinaire | 0 commentaires

En écoutant le podcast Devenir photographe culinaire enregistré avec Clémence de Made In Clems, (oui je me suis auto-écoutée hihihi) je me suis rendue compte de comment ces derniers temps, le fait de mettre fixé des objectifs avait fait progresser à nouveau ma pratique de la photographie culinaire. Ca faisait des mois que je stagnais dans des habitudes photographiques qui m’enfermaient dans mon style, ma technique, mes composition, etc.  Me fixer des objectifs, m’a permis de progresser à nouveau et donner un nouveau souffle à mon travail derrière l’objectif.

Quand on souhaite progresser dans une discipline, un métier, une passion … il est essentiel de se fixer des objectifs. Il en est de même dans ton activité (perso ou pro) de photographe culinaire.  On ne peut pas progresser et atteindre ses rêves si on ne s’en donne pas les moyens en se fixant des buts. 

Nous allons voir ici pourquoi et surtout comment se fixer des objectifs pour se challenger et continuer à évoluer dans cette discipline. 



Pourquoi se fixer des objectifs ? 

On a pas tous les mêmes objectifs dans la vie, il en est de même en photographie. Ces objectifs sont souvent en lien avec les envies de réussite qu’on souhaite livrées avec. Certaines personnes auront pour objectif de maitriser telle ou telle technique, d’autres de travailler avec une certaine marque ou encore de transformer un hobby en métier… il n’y a pas de bon ou mauvais objectifs. Il y a que ceux qu’on décide d’avoir et qui nous correspondent.  

Te fixer des objectifs va être un moteur essentiel. Un moteur essentiel pour te challenger, apprendre et donc progresser dans ta pratique de la photographie culinaire. Et par conséquent un moteur pour atteindre tes rêves de réussite & de succès les plus fous. En sachant exactement ce que tu souhaites accomplir, tu sais sur quoi te concentrer pour y arriver. Se fixer des objectifs est une technique utilisée par les sportifs pro’, les personnes sur-compétentes dans leur domaine, etc.  Aucun champion du monde qu’il soit du 100m haie ou du lancer d’espadrille, l’est devenu sans s’être fixé des objectifs (même si là clairement un des 2 est plus ambitieux que l’autre!)  

Quoi qu’il arrive, il y aura toujours de nouvelles choses en photo & stylisme culinaire à découvrir, tester, apprivoiser, maitriser et adopter (ou non).  

Ces derniers temps mon style en photo a évolué (en tout cas à mes yeux), car je me suis à nouveau fixé des objectifs. Depuis quelques mois mes seuls objectifs étaient de faire « de belles images » ni plus ni moins sans plus de détails et sans grands buts précis. Je savais ce qui allait marcher, je posais mes assiettes toujours de la même façon, même réglage, même angle, même lumière. Clic clac c’est dans la boite.  Même retouche. Bilan : toujours pareil. Je savais aussi qu’il y avait la possibilité de faire dans les méthodes « tape à l’œil », qui font rêver et attirent les abonnés comme des petits pains (coucou les photos en lévitation ou les splashs) sauf que ce n’est pas du tout ce que j’aime, ça ne correspond pas à mes objectifs et ca ne correspond pas forcément aux réalisations que je souhaite faire #pasinfluençable.  Enfin disons que c’est comme les chiens, ça ne me dérange pas, je déteste pas ça mais…. je préfère chez les autres 🤣. J’avais envie d’avancer dans d’autres sens et il était temps de me fixer de nouveaux objectifs. Et tu devrais en faire de même non?

Se fixer des objectifs va te permettre de :

  • Te donner des buts sur le long terme & te fournir de la motivation à court terme
  • T’aider à savoir dans quoi mobiliser ton énergie créative et tes compétences 
  • Cibler les éventuelles formations qui peuvent t’aider 
  • Augmenter ta confiance en toi quand tu atteindra tes objectifs (High kick au syndrôme de l’imposteur #oudumoinsunpeu)
  • Progresser réellement dans ta pratique de la photo et du stylisme culinaire et ne pas rester sur tes acquis 

Vouloir avancer sans objectif c’est comme chercher son chemin sur une carte (ou Maps génération 2.0) sans savoir où on veut aller.



Comment fixer tes objectifs ? 

La première étape consiste à écrire tous les objectifs que tu aimerais réaliser. Ceux-ci peuvent être aussi modestes qu’ambitieux que tu le souhaites, l’important c’est de les avoirs sous les yeux écrit pour de vrais (allez je t’autorise la note sur smartphone si tu est un accro du digital de haut niveau mais vraiment vraiment pour les mégas accros ).  Les écrire noir sur blanc, va donner plus de force à tes objectifs. Et si tu est un brin Dory comme moi, ça te permet de les garder sous les yeux, de ne pas les oublier et des les cocher au fur et à mesure (attention moment hautement satisfaisant

Affine ensuite chacun d’eux en respectant ces quelques règles… 

Assure-toi que tes objectifs sont bien les tiens. Est-ce qu’il s’agit d’un objectif vraiment personnel ou est-il inspiré par quelqu’un d’autre? Très souvent on peut être influencé par les modes ou d’autres photographes (ou les autres tout court). Focalises toi sur ce que tu as vraiment envie de faire. Ex : Comme je te disais avant la tendance est aux photos splashs ou en lévitation. Ce n’est clairement pas une tendance qui m’inspire, je ne vais donc pas me fixer dans mes objectifs de progresser dans ces techniques là. 

Fixe toi des objectifs réalistes. En tout cas des objectifs réalistes au temps T. Il faut que ces objectifs soient réalisable pour augmenter tes chances de réussite.  Par exemple, écrire sur ma liste  « être une icone de la photo culinaire comme Linda Lomelino ou Bea Lubas d’ici 2021 » serai totalement contre-productif.

Mais ne choisis pas non plus des objectifs trop faciles. Peur de l’échec, facilité… c’est tentant mais non!!! Non, poster 5 photos 5 soirs de suite sur Instagram n’est pas un objectif.  

En résumé, adopte des objectifs légèrement hors de portée de main, mais pas trop éloigné pour ne pas perdre espoir et motivation avant de les atteindre. Si tu as un objectif trop lointain, essaye de te fixer des objectifs intermédiaires. 

Sois précis dans tes cibles. N’hésites pas à détailler clairement et de manière définie tes objectifs. Par exemple : Il y a une différence entre écrire « je veux travailler pour une (grande) marque » et écrire « je veux travailler pour Peugeot Saveur & KitchenAid » (ne me pique pas cet objectif il est à moi 😁). Avec le 1er objectif, à la première et unique photo réalisée pour une marque, tu seras satisfait de barrer cet élément de tes objectifs et risquer de t’arrêter sur le chemin (de ta réussite). Avec le 2eme objectif, c’est ça ou rien. Le chemin sera plus long mais la satisfaction plus grande. Et tu donneras certainement plus de moyen pour y arriver. 

Enfin, définis la temporalité de tes objectifs. Pour avancer, il faut avoir une date buttoir en tout cas classes tes objectifs dans le court, moyen et long terme.  Les petits objectifs à court terme, les gros objectifs à long terme. Et pourquoi ne pas découper tes gros objectifs en plus petits atteignables sur le plus court terme si c’est possible? Si on revient, à notre histoire de carte et de destination. Maintenant que tu sais où tu veux aller et que la destination semble un peu trop lointaine. Même si tu connais maintenant le chemin à prendre pour y aller, tu peux te fixer des arrêts pique-nique sur le chemin. C’est la méthode des petits pas.

N’hésites pas à faire le point régulièrement et revoir tes objectifs si nécessaire (on tcheke la carte pour savoir si on est toujours dans la bonne direction et/ou si on a pas envie de faire d’autres visites au passage). Des réajustements sont possibles, c’est tout à fait normal. 



Et maintenant je fais quoi ? 

Voir tes objectifs écrit noir sur blanc va déjà te filer un premier coup de pied aux fesses. Tu peux garder ta liste sur le frigo, au fond de ton sac à main ou sur ton bureau. Ne pas la perdre de vue te permettra de mettre en place au quotidien des petites actions pour avancer vers ces objectifs.

Bien sur, se fixer des objectifs n’est pas suffisant pour faire évoluer sa pratique ou son travail dans la photo.  Il faut aussi les suivre. Combien de fois as-tu décidé d’un chemin à suivre et tu ne l’as pas suivi ? Si tu n’es pas vraiment motivé par tes objectifs, il est peu probable que tu y mettes toute l’énergie nécessaire pour les concrétiser. Mais si tu as bien suivi tous les conseils ci-dessus, normalement tu as que des objectifs qui te sur-motive et tu est en mode winner du déclencheur. A toi et toi seul de te mettre au boulot et d’avancer chaque jour un petit peu plus vers lui. 


cours de photographie culinaire en live à la carte - confitbanane

Pour progresser sur des sujets spécifiques et atteindre tes objectifs…. découvre mes prochaines formation en live sur la photographie & le stylisme culinaire 



Mes objectifs pour cette fin d’année 2020 : 

  • Progresser encore dans le style moody/clair-obscur. Même si je ne souhaite pas faire exclusivement ce style, je souhaite progresser encore et encore notamment dans le travail de la lumière et les réglages. Avoir des photos le plus propre possible avant même de faire les retouches. 
  • Améliorer mes compétences sur Photoshop. Je maitrise  parfaitement Lightroom, mais j’aimerais pouvoir affiner certaines photos sous Photoshop et c’est clairement un outil que je maitrise pas encore assez. . 
  • Rendre mes photos plus vivantes & moins « mise en scène » (en m’incluant dans la cadre plus souvent et en réalisant plus d’action shot)  
  • Commencer un projet photo personnel #365 hors food d’une photo par jour en noir & blanc en rapport avec tout sauf la food ( ce n’est pas un projet très original mais je suis persuadée que c’est un outil magique pour sortir de sa zone de confort) 

devenir un pro de la photo culinaire - confitbanane

planifier un shooting photo en 4 étapes simples
comment-créer-base-styllisme-culinaire-confitbanane
astuces lightroom - photographie culinaire - stylisme culinaire- astuces photos -améliorer son workflow sur lightroom -confitbanane

En savoir plus sur la photographie culinaire...

Tu as envie de devenir la Beyonce du déclencheur ? de faire de superbes compositions ? de maitriser la lumière ? de créer des images percutantes ?

Rejoins mon academie de photographie culinaire

6 conseils pour réussir ses photos culinaires en hiver

Quand l'automne s'installe, les lumières baissent et changent. Le temps de jour réduit aussi considérablement. Il faut s'avoir s'adapter pour réussir ses photographies culinaires en hiver. Souvent vu comme une énorme contrainte, il est pourtant possible d'apprivoiser...

L’espace négatif en photographie culinaire

Il existe plusieurs règles de composition utilisées en photos food (et la photographie en général) comme la règle des tiers, le triangle d’or, etc…. aujourd’hui je te propose de parler de l’espace négatif! Ce terme de photographie est une technique de composition que...

6 erreurs courantes quand on débute en photo culinaire & comment y remédier

Il y a des erreurs assez récurrentes dans la photo culinaire qu'on fait tous au début... et même encore. Le diable se cache dans les détails et il est assez régulier de zapper un truc (et c'est normal!!) . Je te liste dans cet article les erreurs banales que tu peux...

Pourquoi et comment se fixer des objectifs en photographie & stylisme culinaire

En écoutant le podcast Devenir photographe culinaire enregistré avec Clémence de Made In Clems, (oui je me suis auto-écoutée hihihi) je me suis rendue compte de comment ces derniers temps, le fait de mettre fixé des objectifs avait fait progresser à nouveau ma...

4 étapes pour planifier efficacement son shooting photo culinaire

Pour être parfaitement honnête, il m'arrive (trop) régulièrement de faire un shooting sans avoir programmé quoi que ce soit et de travailler "à l'instinct". C'est très bien quand tout roule, que l'inspiration est au RDV & qu'on a envie...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Partages
Enregistrer2
Partagez
Tweetez
Partagez