Home Blablabla Battle culinaire à la Mère Poulard

Battle culinaire à la Mère Poulard

17 juillet 2017
Battle culinaire blogueur à la mère poulard

Si vous êtes un peu sur Insta ou Facebook, vous devez savoir qu’il y a quelques temps j’ai passé un petit séjour au Mont Saint Michel à l’auberge de la Mère Poulard. J’avais hâte de vous raconter mon périple normand (et un peu breton) mais c’était tellement intense et fou que je ne savais pas par ou commencer. Alors partant pour une aventure au Mont Saint Michel? 

Mais comment tu t’est retrouvé au Mont-Saint Michel? 

Au tout début du début, il y a un mail qui arrive dans ma boite. C’est le mercredi du pont de l’Ascension il est 17h, j’ai une valise à la main, le Lonely Planet de la Costa Brava dans l’autre et je suis surexcitée à l’idée de partir quelques jours en repos. Je jette un dernier coup d’œil à mes mails. L’entête d’un mail attire mon attention, je lis en diagonale…Mont Saint-Michel…. Mère Poulard… Battle culinaire…blogueur. J’ai un trou dans mon emploi du temps juste ces jours là au milieu d’un mois de juin sur-chargé. Pourquoi j’ai gardé ces jours disponibles? Le destin je me dit. Je répond en vitesse de peur de perdre ma place (je pense que mon mail devait ressembler à quelque chose du genre oooouuuuuuuuuuiiiiiiiiiiiiiiii!!!!!!!!! )

Les jours passent, j’organise mon petit périple. Relier mon petit village du Béarn au Mont Saint Michel, c’est toute une organisation. Je décide de partir la veille au soir et de rentrer le lendemain au matin pour ne pas rater cette aventure pour un retard d’avion #pourunefoisjemorganise.

Après une nuit sur Rennes (mais ça je vous en reparle à la fin), j’ai filé le matin vers le Mont-Saint-Michel. J’ai pris le temps de faire quelques photos de ce magnifique Mont Saint Michel qui s’offrait devant moi. J’étais déjà venue il y a quelques années, je découvre le Mont sans les centaines de voitures amoncelées à ses pieds. Et on peut dire tout ce qu’on veut… que c’est beau! 

Battle culinaire blogueur à la mère poulard

Et cette rencontre avec la Mère Poulard? 

J’arrive à la Mère Poulard et découvre le décor de notre terrain de jeu des 2 jours à venir. La mythique cuisine de la mère Poulard où on se masse pour voir la fabrication en rythme de la fameuse omelette.

Battle culinaire blogueur à la mère poulard

Un escalier tout de rouge vêtu, des dizaines de tableaux ornent les murs, des photos et dédicaces de stars passées par là. Je m’imagine quelques secondes sur les traces de Marilyne Monroe ou Eva Longoria. Il y a une transition étrange, tout est calme et feutré de ce côté là. De l’autre côté des fenêtres des gens vont et viennent avec une frénésie et un brouahaha incessant.

Battle culinaire blogueur à la mère poulard

L’heure du début approche, je file au rendez-vous et à la découverte des autres blogueurs. Non sans une certaine appréhension, le monde du blog n’est pas toujours le plus accueillant… est-ce que ça va être de belles rencontres ou un concours de celui qui a le plus de followers?

On se croise dans les couloirs pour certains, on arrive au compte goutte, ce qui nous laisse le temps pour les présentations. 2 puis 5 puis 8… nous voilà finalement 11 blogueurs pour ce séjour et battle culinaire. Et pour gérer cette colo, Gilles, Paloma et l’oeil vidéo de Stéphane, l’équipe de Media Ventilo est là avec le sourire (et le ravitaillement en bonbon caramel). On se découvre, se rencontre et se retrouve pour certains. Des profils différents, autant de personnalités que d’univers. On a quand même quelques points communs : téléphones prêts à tout photographier (et hastaguer ;)) dans la main (je ne vous parle même pas des prises d’assaut de la moindre prise pour les recharger) et nos sourires qui ne nous quittent pas.  

En quelques minutes l’ambiance devient conviviale et naturelle, ça rigole, taquine et bien évidemment tout est prétexte à parler cuisine.

Mais c’était qui ces autres blogueurs trop sympa ?

Il y avait le gang des girly sucrés avec Aude de Contes & Délices, Marie de My french Bakery et Cyrielle de Cyrielle Gourmandise. Il y avait notre douce boulangère Elodie du bien nommé blog Elo dans la farine, les lyonnaises avec Céline du blog de Châtaigne et Clélia de Révélations gourmandes, les « mamans » bienveillantes avec Vanda de Chez Vanda (recette WW… si tu espères encore rentrer dans ton maillot sans rentrer le ventre c’est sur son blog qu’il faut aller) et Christelle de Les petites idées culinaires de Chris and co. Et puis la Baroudeuse culinaire Maud et au milieu de tout ça… un mec!! Notre you tubeur Clément de La cuisine de Clément. Mais non mais non promis on a été adorable avec lui. N’est ce pas Clément? De toute façon, on était plus occupé à parler ganache montée et crémeux chocolat que vernis et sac à main. 

Mais vous avez fait quoi à part parler bouffe ?

Le but du WE était le battle culinaire dans la mythique cuisine de la mère poulard. Et pour nous juger et aussi nous aider dans la préparation de nos recettes, on a reçu l’aide du chef de la maison Alain Grespier mais aussi (roulement de tambour)… de 2 MOF : Philippe Urraca et Martial Enguehard.

On a pu aussi découvrir le Mont Saint Michel sous toutes ses coutures (ainsi que l’auberge de la mère Poulard dont les 4 étages sont devenues en quelques heures notre maison secondaire)

Battle culinaire blogueur à la mère poulard

Le programme a été intense mais on en a pris les yeux et on a bien remplie notre réserve à souvenirs. On a eu la chance de commencer par la découverte de la baie. C’était le moment parfait, la foule commençait à quitter le mont, la mer allait bientôt monter et le soleil était au rendez vous.

Battle culinaire blogueur à la mère poulard Battle culinaire blogueur à la mère poulard

Puis on a pu découvrir l’abbaye avec une super guide (et pour me faire aimer l’histoire il faut l’être!)

Battle culinaire blogueur à la mère poulard

On a ensuite pu rejoindre pour 18 min montre en main, nos chambres. Une petite douche et changement de tenue avant de rejoindre toute l’équipe et aller à la rencontre des chefs et du programme du lendemain. Les chefs nous ont accueilli avec bonne humeur et simplicité. Deuxième ouuuffff du jour, même eux sont sympa et pas d’histoire d’ego une fois de plus. Après un tour de table et un apéro, on a pu déguster LA fameuse omelette de la Mère Poulard.

On a finit cette journée par une ballade dans le mont de nuit. Cette instant a été lui aussi magique. On était seul, le mont nous appartenait. Si vous avez l’occasion, n’hésitez pas à y passer une nuit. On a rejoint nos chambres à minuit passé, le temps de peaufiner nos recettes et de dormir quelques (petites) heures. Mission… être au petit déjeuner à 6h !!!

Battle culinaire blogueur à la mère poulard

Quoi 6h!! mais pourquoi?

Ben oui le battle culinaire… on était la aussi pour ça! Ce battle avait lieu dans les cuisines de l’auberge de la Mère Poulard. Il fallait donc libérer les cuisines assez tôt pour laisser le personnel œuvrer au service de midi. Début des battle à 6h45! On s’est partagé en 3 équipes. J’ai opté pour le deuxième groupe. A la fois pressée d’en découdre avec ce battle tout en sachant que si j’étais dans le premier groupe j’allais passer la moitié de l’épreuve le regard dans le vide à essayer de rassembler mes idées (si si je te jure que je ne suis vraiment pas du matin… j’ai des tas de témoins de mes errances matinales).

Battle culinaire blogueur à la mère poulard

Alors ce battle ?

On avait une heure pour réaliser un dessert pour 6 personnes avec un panier imposé.

C’était à la fois intense et très rapide.  J’avoue que je n’étais pas venue dans l’idée de gagner. Je ne suis pas une grande challengeuse mais je tenais à présenter quelque chose de plutôt sympa.

Battle culinaire blogueur à la mère poulard

Bien sur, rien ne s’est passé comme prévu, une de mes ganache a grainé à 5min de la fin. J’allais tout laisser tomber et la pocher comme ça. Heureusement les MOF étaient là pour nous aider (voir nous faire la vaisselle) et dans mon cas pour sauver mon gâteau! Martial Enguehard a pris les choses en main en voyant ma ganache. Il a bidouillé une ganache express et un coulis de basilic en un claquement de doigt. Moi qui avait commencé le battle en mode tranquille, je me suis retrouvé avec une bonne montée de stress. C’était à la top chef en mode ping pong avec Martial : « on ne va pas avoir le temps » « mais si! met ça au frigo » « mais non ça sert à rien il faut la monter maintenant » « oui tu as raison, vas y monte ça alors » « et ton basilic il est ou? » « la-bas je crois » « mixe ça!! » « quoi? » « mixe ça avec de l’eau!! » « quoi?? » « laisse tombé poche ta crème je vais le faire » « et tes tuiles elles sont ou? » Finalement tout a été terminé dans les temps (même si la fin du chrono était surement passé de quelques minutes mais il n’y avait pas Stéphane Rotenberg pour nous faire lever les mains) 

Battle culinaire blogueur à la mère poulard

Battle culinaire blogueur à la mère poulard

Pas de blogueur sans smartphone

On a abandonné nos créations aux cuillères des chefs pour la dégustation et le choix du grand vainqueur.

(Petit avant/après) 

Battle culinaire blogueur à la mère poulard

Battle culinaire blogueur à la mère poulard

On ne va pas mentir, on avait tous notre petite idée de la grande gagnante… et on avait bien vu. Cyrielle était notre vainqueur... vous pouvez d’ailleurs retrouver la recette de son magnifique gâteau sur son blog.

On a quand même eu chacun notre diplôme avec chacun sa mention (biscuit croquant, madeleines de Proust, etc.). Pour ma part j’ai eu le prix Alain Grespier qui m’a dit « c’est un gateau qu’on pourrait mettre à la carte du restaurant! ». Vu le final de la préparation de ma tarte, j’ai eu du mal à y croire mais c’est toujours bon à prendre ;) 

Après le battle, on a profité pour arpenter à nouveau le Mont et d’un dernier repas tous ensemble avant de se quitter. Je pense qu’on a tous eu du mal à repartir et à redescendre de ce petit nuage gourmand et convivial.

 

Battle culinaire blogueur à la mère poulard

Des coups de ♥ ?

Il y en a eu plein. J’ai avant tout adoré l’ambiance, l’échange et la rencontre entre blogueurs loin de la guéguerre à la reconnaissance. Il n’y a pas eu de chichi et j’espère tous les recroiser autour d’un bon plat. C’était sincèrement de belles personnalités et personnes que j’espère revoir.
L’accueil par l’équipe de Media Ventilo et les chefs était aussi au top. 
Les chefs, très vite, connaissaient nos prénoms et étaient dans l’échange permanent. Et pour la petite histoire, avec Cécile et Aude on est rentré jusqu’à Rennes en se faisant ramener en voiture par Philippe Urraca et Martial Enguehard (je ne vous raconte pas comment on était fière !) 

Il y a eu aussi la découverte du mont de nuit et au petit matin avec un calme qui lui est rare. Profiter de ces instants hors du temps et voir l’envers du décor était top top top! 

Et puis il y a eu aussi eux… mes deux loustics Rennais. Eux qui n’ont pas fait parti de l’aventure blogtrip Mère Poulard mais qui ont fait parti de MON aventure. Eux chez qui j’ai posé mon sac à dos un peu par hasard la nuit avant et celle après le Mont . Eux le meilleur Air B&B de Rennes. Eux qui m’ont accueilli à bras ouverts. Eux avec qui j’ai voulu profiter de chaque instant, chez qui j’ai découvert au petit matin que de verres en conversations… la nuit était passé bien trop vite et qu’il était trop tard pour dormir avant de prendre mon avion. Eux que j’espère revoir bientôt. Eux qui se reconnaîtront si ils passent par là (et promis Steph la prochaine fois je ne fais pas un gâteau qui ressemble à une pizza!).

Alors partant pour une aventure au Mont Saint Michel? 

 

 

Vous allez aimer...

6 comments

camillepatisserie 17 juillet 2017 at 09:58
Ohhhh, ça avait l'air chouette ! Bravo pour ta réalisation, c'est un sacré compliment que tu as reçu :)
Reply
Sabine 17 juillet 2017 at 10:33
Merci beaucoup Camille!!
Reply
Julie 17 juillet 2017 at 12:35
C'était super de suivre tes aventures sur IG, ça l'est encore plus de découvrir tout ca sur ton blog. Au passage, j'adore ta photo des pieds ensablés bretons ! Et quand à ta tarte, elle a l'air délicieuse !! Merci de nous avoir fait partager ton expérience de top chef même si ici on sait que t'es une Chef au top !
Reply
Sabine 18 juillet 2017 at 09:10
Ohh merci ma jolie Julie! Toujours les mots qui faut, j'ai reconnue ta plume avant même de voir la signature du commentaire. J'ai voulu placer ton "poudlard express" (avec copyright "Plume") mais ça n'aurait jamais été aussi bien placé que ton petit message sur Insta ;)
Reply
Lénou 17 juillet 2017 at 15:11
J'adore le Mont Saint Michel, et tu m'as donné envie d'y revenir. Superbe aventure pour toi c'est tip top ma cuisine. ;-)
Reply
Sabine 18 juillet 2017 at 09:11
On ira ensemble ma poulette la prochaine foi. Promis !!
Reply

Laisser un commentaire